Compost urbain

Dans la copropriété de Marie, les habitants sont plutôt éco-responsables. Grâce à l’installation d’un compost, non seulement ils recyclent leurs déchets verts et une bonne partie de leurs déchets alimentaires mais en plus, ils disposent d’un engrais naturel fait-maison pour nourrir leurs plantes.

  • 1ère diffusion le 05 oct. 2019
  • 1:13min
thumbnail video

Défi : Comment recycler les déchets végétaux provenant de la maison et du jardin ? Gautier, une idée éco-responsable ?

Solution : Alan, maître-composteur, guide Marie dans la mise en place d’un compost au sein de sa résidence. Aidé par Gautier, il installe trois jolis bacs en bois qui s’intègrent parfaitement dans la cour intérieure. Le premier bac est réservé aux éléments humides : épluchures et restes de fruits et légumes, y compris les agrumes, marc de café ou encore fleurs fanées. Le second bac est destiné à stocker la matière sèche comme les feuilles mortes ou les copeaux de bois. Quant au dernier bac, il sert à mélanger les éléments humides et la matière sèche après leur décomposition. Cette phase de maturation permet à l’engrais de se former. Alan précise également à Marie d’éviter les restes de viande, de poisson, les croutes de fromage et les produits laitiers. Avec ces précieux conseils, la copropriété peut réaliser un compost 100% maison !

L'info de Gautier : Un compost réussi est un compost avec une belle couleur sombre qui sent bon les bois. Parfait pour nourrir vos plantes !

Partagez